Changer la balance des blancs ou les couleurs en post prod (Photoshop)

pont de couleur

Il est toujours important de faire sa balance des blancs sur le tournage pour éviter de perdre du temps en post prod. Mais au-delà de la balance des blancs qu’on peut rattraper, vous pouvez aussi vous amuser avec les couleurs.

Cet article recense plusieurs outils différents afin de faire varier la couleur mais il en existe plein d’autres.

Donc on commence avec le premier outil.

La vibrance :

N’oubliez pas de dupliquer votre calque initial pour pourvoir revenir en arrière après. (Clic droit dupliquer)

Cet outil permet de régler la vibrance et la saturation alors pour ça il faut connaitre la différence entre ces deux choses.

  • La vibrance prend en compte le reste de l’image et agit sur les tons les moins saturés. Il accentue en général les teintes bleutés, donc il est utile pour accentuer les couleurs du ciel sans toucher au reste de l’image. 
  • La saturation agit sur la totalité de la plage dynamique des couleurs (si je désature à fond j’ai une image en noir et blanc, si je sature je le fais sur toutes les couleurs)
original
vibrance à fond
saturation à fond

Balance des couleurs :

Cet outil permet de régler une couleur dominante.

En restant sur les tons moyens on va modifier la plus grande quantité d’informations.
Mais vous pouvez faire varier aussi les tons clairs et sombres.

Mais pour l’instant, à moins de créer plusieurs masques de fusion, il est compliqué de faire quelque chose de précis.

Teinte – Saturation :

En restant sur Global je modifie toutes les teintes de mon image :

Mais l’intérêt de cet outil est de pouvoir travailler sur des zones plus précises.

Par exemple sur cette image :

Je peux cliquer sur la main

Ensuite je viens sélectionner une couleur en cliquant sur l’image (par exemple je choisi le ciel), je clique dessus, et je peux ainsi modifier la couleur sélectionnée.

Ici j’ai rajouté du rouge dans le bleu du ciel.

En bougeant ce curseur vous pouvez décider de régler différentes teintes. Ou en cliquant à côté de la main :

Correction sélective des couleurs :

Cet outil vous permet de régler chaque couleur indépendamment des autres. En cliquant sur « absolue » en bas, le changement est plus flagrant.

Par exemple, je peux régler ici la quantité de jaune dans mon cyan sans pour autant modifier ma quantité de jaune dans mon image globale.

Si on duplique nos calques en faisant CTRL + J on peut dépasser la limite de saturation pour donner des couleurs plus vives.

Et afin d’être plus précis on peut créer un calque différent pour chaque couleur (en prenant soin de les renommer)

Ensuite, pour ne pas surcharger d’éléments visuels notre espace de travail, vous pouvez fusionner tous ces calques en faisant :

CTRL + sélection de chaque calque ensuite clic droit et « groupe d’après les calques »

Ainsi vous pouvez appliquer un masque de fusion à un groupe pour activer les effets sur une partie de l’image.

Si vous n’en voulez plus, vous pouvez faire un cliquer-glisser dans la poubelle.

Les filtres colorés :

En cliquant sur les différents filtres, ils agissent un peu comme des gélatines ¼ - ½ - full.

La pipette :

(Raccourcis I)

En appuyant une fois sur une couleur de votre image il va sélectionner cette couleur par exemple :

Au début j’ai un blanc et un noir.

Mais si je clique sur le gris-bleu de la montagne :

Il m’a sélectionné cette dite couleur

Ensuite on peut aussi cliquer sur « échantillon ponctuel » et zoomer dans l’image avec CTRL + ALT + molette de la souris.

En zoomant sur la corne je peux choisir la couleur que je veux.

Mais on peut cliquer sur le menu déroulant et choisir autre chose que des échantillons ponctuels. On peut ainsi sélectionner des groupes de 9 ou 15 pixels par exemple sur lesquels il fera une moyenne des couleurs.

Passer en noir et blanc :

Pour cet effet vous pouvez cliquer sur ce calque d’effet.

Teinte saturation : et descendre la saturation au max. (effet très simpliste)
Calque noir et blanc : avec ce calque-là on peut régler les contrastes de chaque teinte.
Le rouge permet souvent d'accentuer le contraste

Coupler avec un masque de fusion on peut rendre l’image partiellement noire et blanche pour donner un effet sin city.

L’idéal étant de coupler cet outil avec l’outil courbe etc.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. 

N’hésitez pas à partager ce document à ceux que ça pourrait intéresser et à commenter si vous avez des questions.

Vous pouvez aussi vous abonner au compte tips cinéma où des astuces et des analyses tombent tous les jours. Mais également à mon compte photo

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *