Liste des salaires et comment facturer ?

pièces d'argents avec plante

Sommaire et contenu de l'article :

Bonjour à tous !
Aujourd’hui nous allons voir les salaires en vigueur dans le monde du cinéma.
Dans le document ci-dessous se trouvent les grilles tarifaires de plusieurs catégories de personnes.
Que ce soit les producteurs, les réalisateurs, les musiciens etc. Ils sont tous regroupés en différentes catégories et leurs salaires journaliers et à la semaine sont notés.

Cela ne voudra pas dire que vous serez toujours payé selon ces valeurs mais ça peut vous donner au moins un ordre d’idée.

N’oubliez pas qu’en bas du document sont spécifiées les choses à respecter sur certains postes.

Il existe également ce site qui peut vous aider à connaitre des grilles de salaires ainsi qu’à trouver les contacts de certains producteurs.

Ne pas vendre la mauvaise unité !

Ceci étant dit, tous ceux qui lisent cet article ne vont pas forcément travailler dans le cinéma.
Donc si vous êtes amenés à définir vos propres tarifs dans le monde de la vidéo ou de la pub (ou même la vidéo corporate etc.) il faut savoir quoi vendre :

En l’occurrence ici, il ne faut pas vendre la mauvaise unité :
Ne vendez PAS une unité de temps : 8h par jour pour 100 euros par exemple.

Parce que plus vous allez vous améliorer, plus vous travaillerez vite.
Donc un projet qui vous aurait pris 3 jours au début de votre parcours, pourrait vous occuper une seule journée au bout d’un an d’expérience par exemple.
Donc si vous facturez une unité de temps, vous serez payé plus cher au début de votre activité pour un projet sûrement moins abouti que celui que vous aurez réalisé avec un peu plus d’expérience dans le métier un an plus tard.

Et vous ne pouvez pas faire trainer les projets non plus pour éviter que le client s’énerve, ce ne serait pas réglo.

Plus je travaille, plus je m’améliore et plus je deviens rapide. Je termine le travail plus vite, mais du coup je travaille moins de jours donc  je suis moins payé.

Si on vend une unité de temps on crée nous-mêmes notre piège à loup.

Donc il faut que vous vendiez le projet en lui-même : Le résultat.
En l’occurrence une vidéo à 1500 euros par exemple (selon le type de projet évidemment)
Un pack photo à 200 euros par exemple.

Vous pouvez vous inspirer des différentes boites de production ou de personnes qui sont dans le même domaine que vous pour créer votre propre grille tarifaire.

Essayez de faire un calcul à l’année du prix de votre caméra, des frais d’entreprise si vous en avez, de l’assurance, du personnel embauché etc.
Ce sont les frais généraux.
Ensuite, on divise ces frais par le nombre de mois et ça vous donne une idée du salaire que vous devez toucher pour survivre.
Il faut bien sûr pouvoir couvrir les frais de chaque projet : le transport, l’hébergement, la nourriture etc.

Personnellement je n’ai pas encore appliqué cette technique car étant en auto-entrepreneur et ayant déjà acheté mon matériel je n’en ai pas vraiment besoin mais ça peut vous aider à définir certains prix.

Un problème récurrent est la peur d’être illégitime à facturer, la peur de ne pas être pro.
Mais beaucoup s’en foutent de savoir quel type de caméra on utilise ou notre expérience dans le domaine.
Montrez-leur ce que vous savez faire, ils vous diront si ça leur convient.
Donc n’oubliez pas de faire une bande démo.
Mais surtout : NE MENTEZ PAS !
Si c’est votre première vidéo, dites-le !
Notre Job est d’aider le client, donc soyez honnêtes. Vous devez travailler ensemble.

Si vous avez des questions j’essaierai d’y répondre en commentaire.

Cet article est assez court mais j’espère qu’il vous a plu !
Sur ce, portez-vous bien et à la prochaine pour un autre article ! 

logo tips et cinéma
Compte Insta cinéma
Logo Neel Naja
Compte Insta Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *