Différentes astuces pour shooter en basse lumière :

Pour commencer toutes les caméras ne sont pas égales face à leur sensibilité de capteur. Des appareils comme le GH5s et le Alpha 7 S III ont des performances en basse lumière bien meilleures qu’un Canon 5d par exemple. Leur montée en ISO peut être extrêmement grande pour un minimum de bruit. Mais si vous n’avez pas 3000 euros à mettre dans une cam pour l’instant, vous pouvez tout de même shooter et vendre des prestations en basse lumière avec un ancien DSLR. 

Sans plus attendre, parlons des différentes techniques que vous avez pour shooter en basse lumière. 

Les réglages de la cam :

Évidemment dans ce genre de cas en basse lumière on va devoir ouvrir le diaph à fond et limiter la montée en ISO pour éviter d’avoir trop de bruits dans notre image. Mais si vous les montez, pensez aux ISO natifs de votre caméra pour avoir un meilleur rendu.

On peut aussi baisser l’obturateur à 24 images seconde au lieu de 25 ou 30 (si c’est une photo on peut évidemment régler le shutter pour qu’il reste ouvert bien plus longtemps afin d’exposer son image correctement) 

Attention aux slow mo en basse lumière !
Si vous augmentez le nombre d’image par seconde vous serez obligé d’augmenter l’obturateur et donc de perdre en luminosité.
Par exemple si vous shootez à 100 images seconde vous devrez régler l’obturateur à 1/200 au minimum… et perdre ainsi un max de lumière !

N’oubliez évidemment pas de prendre un trépied pour stabiliser votre appareil si vous faites des poses longues. Dans ce genre de cas il est bien d’avoir aussi une télécommande pour déclencher la photo et éviter tout tremblement de l’appareil en appuyant sur le bouton.

Les Lumières :

Shooter en basse lumière ne veut pas dire sans lumière du tout, donc il faut s’assurer d’avoir au moins une source de lumière qu’on va « diriger ».

Vous pouvez utiliser la lumière d’un feu de camp ou les feux de votre voiture pour éclairer la scène mais assurez-vous de montrer à l’image une source de lumière. Il faut que le spectateur sache d’où elle vient (même si ce n’est pas elle qui éclaire la scène).

Si vous shootez en ville, utilisez les néons des enseignes, les feux des voitures, la lumière des lampadaires ou des entreprises qui reste allumée ….
Ne cherchez pas non plus à lutter en permanence contre le manque de luminosité… Parfois avoir des silhouettes et un clair-obscur très prononcé c’est pas mal !

(Aputure MC)

Sinon, munissez-vous de petites lights comme les Aputure ou des mini-néons sur batterie pour éclairer vos sujets d’une manière plus particulière.

Petite astuce :

Munissez-vous d’une bouteille d’eau pour créer des reflets au sol et un effet « pluie ». Paradoxalement, la nuit, les sources lumineuses sont multipliées ! Donc vous pouvez jouer avec elles et avec leur reflet !

La post prod :

Sur des logiciels comme Lightroom ou Photoshop, augmentez l’exposition avec l’outil courbe par exemple. Et utilisez d’autres logiciels pour réduire le bruit sur votre image comme celui de Neat Video

Selon le boitier que vous utilisez, il peut également exister une réduction de bruit à même le boitier.

Voilà, c’est tout pour ce très court article sur les différentes astuces pour shooter en basse lumière. Partagez ça à ceux qui en aurait besoin et à la prochaine pour plus de contenu !

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *