Les poses photos (1) adopter une pose à un visage :

Préambule :

Avant de commencer cet article, je tiens à rappeler encore une fois qu’il n’y a jamais de règle en art. Juste quelques astuces, conseils et résultats d’expérience qu’il faut à mon sens connaitre afin de briser les règles en toute connaissance de cause. Le savoir et la technique ne sont pas là pour imposer leurs règles, ce ne sont pas des formules qu’on applique sans réfléchir, mais simplement des angles de réflexion pour penser son art en détail.

Dans la photo de portrait on parle de visage, de peau, de morphologie, et toutes les morphologies sont belles ! Les astuces pour amincir un corps en photo, par exemple ne sont là que pour une personne qui n’aime pas ses rondeurs, mais si cette dernière les accepte, à vous de les mettre en valeur !
Cet article (et les autres qui suivront) n’est pas là pour prôner une image de la beauté en particulier, ne dites surtout pas à quelqu’un qui aime ses formes de devoir les cacher ! Apprenez à connaitre votre client ! Mettez en valeur les traits de son visage et les courbes de son corps, mais apprenez à connaitre aussi ses peurs et les petites choses qu’elle n’aime pas chez elle.

Même si chacun devrait s’aimer tel qu’il est, ce n’est évidemment pas toujours le cas, et au-delà de redonner un peu de confiance en chacun de vos client(e)s vous devez aussi leur délivrer un produit qu’iels aiment, et ce, même si vous devez « gommer » certains « défauts » à leurs yeux…

Sur ce, après ce petit préambule un peu solennel 😊, passons à la théorie sur la pose d’un visage :

Introduction :

Prendre la photo d’un visage seul n’est pas si simple qu’on le pense !
Vous serez confronté à un problème particulier : si votre sujet n’aime pas son visage, il n’aimera pas votre photo aussi parfaite soit telle.

Mais bon, vous pouvez tout de même apprendre certaines techniques pour mettre un visage en valeur donc sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet !

Incliner la tête :

Demandez-leur d’incliner la tête parfois (ça peut donner un air plus enjoué et doux ou bien plus concerné par la situation) et vous remarquerez que les gens ont souvent un profil qu’ils préfèrent (puisque notre visage est asymétrique). Selon certaines études c’est en règle générale le profil gauche qui est apprécié par la majorité des gens mais ça ne coûte rien de demander à votre modèle.
Faites attention à la raie des cheveux qui n’est pas toujours au milieu. 

Petites astuces :

1) Pour ceux qui ont une petite mâchoire ou un grand front vous pouvez leur demandez de relever le menton. Mais si leur mâchoire est large ou leurs yeux petits, un menton baissé peu aider.
Et enfin un menton droit vers l’appareil pour les visages présentant beaucoup d’éléments asymétriques. 

2) N’oubliez pas qu’une large focale donnera l’impression que le nez et les yeux sont déformés…

Moi je privilégie des focales plus longues (entre 70 et 180mm pour des portraits serrés) plutôt que le 50 mm, mais après c’est à vous de voir.

Je trouve que la photo prise au 85 mm est mieux proportionnée que celle prise au 24.
De toute façon, c’est à choisir en fonction de la morphologie du sujet et du rendu visé, vous pouvez voir que le 85 mm « compresse » l’image et que le 24 « l’étire ».

85 mm
24 mm – en plus cette photo n’est pas retouchée, donc elle est clairement moins bien 😊

N’oubliez pas que le regard est très important si ce n’est le plus important ! C’est ce qu’on voit en général en premier dans une photo (faites le test avec une foule, si parmi 200 personnes y’en a une qui vous regarde vous allez la repérer très vite !)

Libérez le regard, essayer de ne pas l’obstruer avec les cheveux par exemple (sauf si c’est pour donner un côté mystérieux  )

(Sur cette photo, son bras cache la forme de son corps et de ses seins, en positionnant le bras derrière, on crée un espace négatif (vide) qui permet d’adhérer la silhouette et de mettre en valeur ses courbes)

3) Au début, vos modèles peuvent sembler figés, donc demandez-leur d’adopter une émotion dans leur regard et apprenez-leur à sourire avec les yeux. 

Vous pouvez leur demander d’adopter un air pensif, concentré ou bien de rire aux éclats.

sur cette photo on voit bien qu’elle ne sourit que légèrement avec la bouche et pas du tout avec les yeux, contrairement à la photo ci-dessous

4) Vous pouvez d’ailleurs remarquer que les deux photos du dessus sont prises avec réflecteur et que celle du dessous non. On s’aperçoit bien qu’avec le réflecteur, les ombres portées sur le visage semblent moins dures.

sans réflecteur
sans réflecteur

5) Mettez le cou en évidence, c’est une zone esthétique et sensuelle à ne pas négliger (les vampires n’y mordent pas dedans que pour le sang  )

Si vous voulez le rendre plus grand, demandez à votre sujet de rester de face et positionnez-vous sur le côté, ainsi les épaules paraitront plus étroites et le cou plus grand.

Vous pouvez aussi demander à votre sujet de hausser une épaule plutôt que de la laisser pendre.

Faites attention cependant à ne pas cacher la mâchoire ni le cou. 

Ce genre de posture peut ajouter une certaine sensualité mais encore une fois, tout dépend des goûts   !)

Si votre modèle a un gros nez et qu’il complexe à ce sujet demandez-lui de baisser la tête (si celle-ci est un peu trop relevée au point de ne pas voir un œil) et alignez le nez sur le contour de la joue sans qu’il la coupe.

Être bien aligné de face (et avec la bonne focale) permet aussi d’atténuer la proéminence d’un nez) 

C’est tout pour cet article, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire ou à le montrer à ceux que ça pourrait intéresser ! J’espère qu’il vous aura plu et à la prochaine pour plus de contenus ! 
(En attendant vous pouvez partager quelques articles pour m’aider à développer encore plus de contenus pour vous ! Merci à tous !)

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *