Les questions à se poser avant de monter un business en vidéo !

Dans cet article je vais vous partager plusieurs astuces qui m’aident dans mon business.
Sans plus tarder, entrons dans le vif du sujet :

Partie 1 : Se poser les bonnes questions :

checklist

Comment créer sa marque à partir de rien, les étapes à retenir :

1) Avant de créer votre entreprise, vous devez vous poser 3 questions essentielles pour votre business :
Pourquoi mon entreprise existe ? L’argent n’est qu’un moyen et non un but, donc savoir pourquoi on est entrepreneur.
Comment je peux servir mes clients ?
Comment je veux être perçu ? Qu’est-ce que les gens retiendront de moi ?

2) Lister vos valeurs et vos principes auxquels vous ne dérogerez pas.
Que ce soit l’écologie, le travail d’équipe, le courage, la perfection… Ces valeurs permettront de façonner une image constante pour votre entreprise et de lui donner une vraie identité.

3) Déterminer votre place sur le marché :
Est-ce un marché de luxe ou destiné à une classe précise ? Renseignez-vous sur les stratégies de vos concurrents, les besoins de vos clients, vos capacités à valoriser, etc.

4) Adoptez une structure du type :
Pour [le client idéal]. Qui cherche [ce dont il a besoin], [nom de votre entreprise] offre [ce service] [manière dont il se différencie des autres]. Contrairement aux autres [description plus détaillée de notre service qui montre qu’on a compris le problème DUR de notre client].
[Nom de l’entreprise] inspire [émotions suscitées par votre service et votre produit].

5) Façonnez ensuite l’identité de la marque, insérez un peu de vie dans votre entreprise, donnez-lui une personnalité :
fun et détendue ou plutôt rigoureuse et minutieuse …, trouvez un mood, un look et un logo, une palette de couleurs et une typo que vous utiliserez à chaque fois (que ce soit sur votre site ou sur les réseaux)

Petite astuce : Pensez votre logo pour qu’il s’adapte à différents formats de médias ou support.

Maintenant, réfléchissez aux émotions :

Si vous voulez construire une image de marque ne vendez pas un produit ou un service – vendez une émotion :

Nike ne vend pas des chaussures, il vend l'héroïsme, la confiance en soi et le leadership ;
American express ne vend pas de l'argent, il vend de la joie et de l'aventure ;
Disney ne vend pas du divertissement mais du bonheur et des rêves ;
Starbucks ne vend pas des cafés mais une communauté et un sentiment d'appartenance.

“We are Ladies and Gentlemen serving Ladies and Gentlemen.”
Ritz-Carlton hôtel ne vend pas des chambres, mais la confiance, la connexion et l’autonomie.

Vous avez compris ? Utilisez les astuces du storytelling. Demandez-vous : « Qui suis-je ? »

Une marque comme Nike peut sembler vendre à n’importe qui, mais elle vend d’abord un style de vie. Cela permet de fixer des point communs et un même terrain entre vous et vos prospects (ceux qui partagent votre vision du mode de vie). Nike parle du combat entre le paresseux qui sommeille en nous et l’être déterminé et sain que nous voulons devenir.
Ils ne vendent pas des vêtements, mais le héros qui vit au sein de ses prospects, celui qui court le plus vite.

(I AM ENOUGH) Attention cependant à ne pas vendre une perfection inatteignable. Inspirez les gens mais ne les faites pas culpabiliser. Chacun doit se dire « je suis assez », je suis content de moi.

Les gens se fichent de nos produits, des millions d’entreprises vendent les mêmes choses et se font concurrence… Focalisez-vous sur ce que le client veut devenir ! Ne vendez pas le besoin, mais le désir : impressionner les autres, avoir la vie plus simple, se sentir bien ou se sentir accepté dans une communauté, s’exprimer soi-même…

Chanel vend le sentiment d’être aimé, désirable et beau.
Red bull vend la liberté, l’adrénaline et l’excitation…

On peut vendre un objet sur son aspect utile (comme une fourchette), son aspect sociale (comme une rolex), son aspect émotionnel (on aime la sensation du stylo au touché par exemple)…
Et vous ferez toujours plus d’argents en ventant les méritent sociales et émotionnels de votre produit qu’en vendant simplement le coté utile.

Votre marque n’est qu’un pont entre ce qu’est votre client et ce qu’il cherche.

Les gens cherchent une connexion. Ne vendez pas un t-shirt, vendez une culture (comme Vans), ne vendez pas un pantalon, vendez un lifestyle (Nike)…
Vos prospects ne veulent pas de produit, ils veulent une raison pour se connecter à votre marque. 

Une marque doit être unique, et pour ça vous devez la construire comme un personnage de fiction, elle doit avoir des valeurs, des sentiments, des envies et des peurs… Sans ça, il est compliqué de créer un lien solide entre votre entreprise et vos clients. Donc à ce titre, cherchez un logo qui vous représente bien au premier abord, qu’est-ce qu’il signifie.

Souvenez-vous que les histoires sont des outils markéting ultra-puissants.

Une marque de luxe vend en général la quatrième marche de la pyramide de Maslow : le besoin d’estime.
Utilisez ce prisme pour définir ce que les gens ressentiront lorsqu’ils utiliseront votre marque.

Voilà, c’est tout pour cet article ! N’hésitez pas à le partager à ceux que ça pourrait intéresser, en attendant prenez soin de vous et à la prochaine !

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

1 réflexion sur “Les questions à se poser avant de monter un business en vidéo !”

  1. Ping : Pourquoi vous faites ça ?! - Neel Naja Production

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *