Comment se forger de bonnes habitudes

know-the-rules

Bonjours à tous !
Lorsqu’on fait des métiers artistiques (ou lorsqu’on sort des clous en règle générale) il est difficile de savoir par où commencer. Alors il faut se créer de bonnes habitudes. 

Si vous êtes un investisseur dans une famille d’extrême gauche vous aurez sûrement plus de difficulté à apprendre les ficelles du milieu que si vous êtes le fils de Carlos Slim

Carlos Slim
(Pour ceux qui ne le savent pas c’est un investisseur mexicain plus que riche)

Et c’est pareil dans le monde du cinéma. Beaucoup d’entre vous ne sont pas des « fils de ». Donc, face aux métiers traditionnels et au regards souvent perdus de nos parents et de nos proches, il est souvent compliqué de se motiver et de croire en nous.

Pour ce qui est d’apprendre, on en a déjà parlé, Internet regorge de contenu intéressant.
Par contre, pour ce qui est de se motiver, de se créer une habitude et de ne rien lâcher c’est autre chose.  On a souvent tendance au bout d’un certain temps à baisser les bras par peur d’échouer en se disant que ce ne sera pas pour nous.

En lisant un article écrit par François Denis, dans son mensuel « la pépite », j’ai appris certaines choses qui peuvent être utiles pour vous aussi.

On verra donc aujourd’hui dans cet article comment se créer de nouvelles habitudes et se séparer des anciennes.
C’est parti !

Introduction :

Fumeur

Tout d’abord je vous invite à faire une introspection sur votre vie et à noter sur une feuille tous les évènements positifs et négatifs qui sont arrivés au cours de l’année. Les objectifs atteints et ceux que vous avez abandonnés.

Cela peut concerner le monde professionnel, vos envies de lectures, de sports, d’études etc.

Ensuite prenez les résolutions qui s’imposent. Mais pas n’importe comment.
Ne vous dites PAS que ce sont juste des bonnes intentions qui ne vont pas tenir, que de toute façon la société nous met la pression et que je devrais être heureux comme je suis.
En un sens c’est vrai ! Le bonheur ne se trouve pas dans un compte en banque remplis ou dans 15 statuettes en or.
Le bonheur c’est ici et maintenant.

Ceci dit, pour vos objectifs personnels, et ce besoin d’accomplissement de soi, vous devez suivre la voie qui vous convient.
Si c’est le trading, faites du trading.
SI c’est de la menuiserie, faites de la menuiserie.
Si c’est du cinéma, faites du cinéma.

Parce que si c’est quelque chose que votre cœur réclame, alors les heures passées à travailler seront récompensées par le simple fait d’être plus à l’aise sur un plateau. Et surtout, vous n’aurez pas le sentiment à 50 ans d’être passé à côté de vos désirs.
Choisissez VOTRE vie. Pas celles que vos parents ou la société vous impose.

Donc pour ne pas douter sur vous et votre avenir il vous faut un bon MINDSET. Afin de vous créer de bonnes habitudes. 
Il vous faut une bonne méthode, une discipline de fer et ne pas avoir l’ambition déraisonnée de changer les choses en un claquement de doigts.
Si vos objectifs et vos attentes sont trop grandes dès le début, et que vous voulez les concrétiser trop vite, vous aurez de fortes chances d’abandonner….
Et après ça, vous risquez de mal le vivre et de perdre petit à petit confiance en vous…

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas rêver grand.
Comme disait Oscar Wild : « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. » Une citation un peu clichée mais qui parle bien.
Visez au-dessus de la première place, au-dessus des records si vous espérez les battre un jour.
Mais il faut y aller PETIT A PETIT.

Fonctionnement des habitudes :

Une habitude se forme en 3 étapes :

  • Un élément déclencheur: comme une sonnerie de téléphone par exemple.
  • Une routine: Chaque fois que l’élément déclencheur survient vous perpétuez une habitude en lien. La sonnerie de téléphone par exemple, influe nos cerveaux à procrastiner. On passe notre temps sur les réseaux sociaux au lieu de travailler sur notre business free-lance.
  • Une récompense: On continue encore et encore cette mauvaise habitude car elle nous apporte une récompense : la satisfaction de savoir ce qui se passe, de voir qui nous a liké…

« Visez l’habitude, vous atteindrez l’objectif »

Si vous vous fixez un objectif sans avoir créé d’habitude pour l’atteindre, vous risquez d’abandonner, de perdre de l’amour propre et de vous décevoir pour ensuite reprendre de plus belle vos mauvaises habitudes

Combien de personnes ont eut la bonne résolution de la salle de sport ?
Combien ont tenu le truc 1 mois ?
Parce que souvent les gens veulent devenir aussi musclés que « lui » ! Ou perdre « tant » de kilos en un mois ! Et si on n’y arrive pas on est déçus ! On se dit qu’on se met trop la pression !
Mais l’objectif ne sera accompli que lorsqu’on aura mis en place les habitudes pour l’accomplir. Ainsi, de cette façon, on ne se rendra même pas compte qu’on a atteint l’objectif !

Motivation = Cool
DISCIPLINE = c’est le secret.
la discipline avec une mission = inarrêtable.

Mettons que vous avez tendance à regarder certains programmes télé à des heures particulières, et que vos nouvelles habitudes sportives empiètent sur ces anciennes, vous risquez vite d’abandonner et de retourner grignoter devant « Stranger Things ».

Créez-vous une nouvelle habitude :
Quand votre programme commence : C’est l’heure du sport devant la télé. 30 minutes minimum.

Conseil pratique :

  • Trouvez un élément déclencheur. Ça peut être n’importe quoi, une musique, un moment de la journée, une émotion, la rencontre avec quelqu’un, une odeur … tout ceci dépend de vous.
  • Coller des habitudes à vos habitudes déjà établies. Si votre nouvelle habitude (faire du sport) se couple à une ancienne habitude (écoutez des podcasts de cinéma), alors le processus d’automatisation de l’action sera accéléré.
  • Ne pas viser trop grand, ou trop compliqué au début. Laisser le temps à votre cerveau D’INTÉGRER cette nouvelle habitude. Il n’existe pas de petites victoires.
    Souvenez-vous que nos mauvaises habitudes ont pour objectif de nous apporter une récompense, une satisfaction.
    Donc pour enlever ces mauvaises satisfactions, laissez le temps à votre cerveau d’assimiler les nouvelles.

Ne perdez pas de l’énergie en essayant d’arrêter tout brutalement !

Remplacez une mauvaise habitude par une bonne en se basant sur un même élément déclencheur.

Par exemple, si lors d’une pause, vous regardez les réseaux sociaux et que vous vous dites : «  je devrais pas le faire, je sais que je vais glander une heure dessus sans le savoir »
alors la solution n’est PAS de se dire :
« Je ne vais plus faire de pause » (c’est irréaliste car ici, la fatigue, c’est l’élément déclencheur)
« Je ne vais plus consulter mon téléphone » (Tout de même difficile, mais un peu moins)

Solution :

Trouver quelque chose qui nous donne une récompense :

Lire, faire une sieste, envoyer un message à un ami, faire de la méditation ou de la respiration consciente.

Il vous faut identifier l’élément déclencheur et le plaisir qu’on retire après notre mauvaise habitude.
Ensuite appliquez une autre routine à ce même élément déclencheur qui nous apportera SATISFACTION et des effets positifs.

Bien sûr, si vous pouvez supprimer le déclencheur de votre mauvaise habitude, faites le.

Gardez en tête que pour réussir il faut commencer petit.

Et évitez le téléphone alors que vous n’êtes même pas debout, évitez le téléphone le soir dans la chambre. Cela pourrait changer votre vie.

SAVERS de Hal Elrod :

Je vais vous proposer une routine matinale ici popularisée par Hal Elrod.
Vous pouvez commencer petit et viser 6 MINUTES par jour. Une minute par action. Puis augmenter si ça vous chante.

SAVERS :

Silence (méditation, prières…)
Affirmation (idéalement à voix haute avec de l’intensité : « Je suis beau », « je mérite d’être aimé », « je suis un bon scénariste » (enfin tout ce qui compte pour vous au jour J))
Visualisation (projection dans 5 ans, dans 20 ans, sa vie de rêve, ce qu’on veut accomplir etc.)
Exercice (le plus intense possible)
Reading (être totalement focus sur l’action. Lire dans l’instant présent)
Scribing (écrire sans s’arrêter en faisant parler ses tripes ; écriture automatique)

Cela peut vous donner de la vitalité chaque matin mais aussi :
Il nous permet de passer d’une émotion extrême à l’autre et d’apprendre à les gérer.

Silence : CALME
Affirmation : ACTION INTENSE
Visualisation : CALME
Exercice : ACTION INTENSE
Reading : CALME
Scribing : ACTION INTENSE

De plus, cette habitude vous permettra de ne pas oublier qui vous êtes et qui vous voulez devenir.

Essayez de rajouter au fur et à mesure d’autres habitudes plus healthy.

30 minutes de lecture par jour, de la méditation, un jeûne intermittent, des séances de sport…

Mais n’oubliez pas de garder une journée OFF par semaine.

Conclusion :

En cinéma il faut de l’imagination, mais aussi du travail.

Et pour se motiver seul à travailler parfois c’est compliqué.
Lorsque j’étais plus jeune je n’ai jamais bossé à l’école. Pourquoi je l’aurais fait ? Sans travail j’avais de bonnes notes. Et quand j’ai grandi, je me suis dit au départ « Pourquoi ce serait différent maintenant ? En plus j’ai plein d’imagination. »
J’avais TORT !
Lors de ma première année de fac, je ne faisais rien (enfin si, j’écrivais un roman dans mon coin…)
Mais je me suis rendu compte au bout d’un certain temps que je ne pouvais pas continuer ainsi. Je ne deviendrais pas un grand réalisateur comme par magie.
Il fallait que je TRAVAILLE.

Et je me suis imposé une routine hyper sévère :
Pas de vacances !
Pas de Week-end !
Lever à 7h30 – travail à 8h jusqu’à 19-20h !
Une demi-heure de pause pour manger à 13h et je reprends derrière.
SI je passais 10 minutes aux toilettes, alors je devais continuer ma journée de travail 10 minutes de plus.
Le soir je continuais de travailler mais sur des sujets plus simples, comme l’écriture ou l’histoire de l’art. Ou parfois j’apprenais la guitare.

Mais au bout de quelques mois j’en pouvais plus.
J’ai revu mes objectifs à la baisse ainsi que ma charge de travail.

Je m’autorisais à voir mes amis ou à sortir le week-end, mais j’avais créé une nouvelle habitude en semaine : Celle de TRAVAILLER !
Ainsi, lorsque j’ai un moment de libre en journée, je ne regarde pas un film (on garde ça pour le soir), je ne joue pas aux jeux vidéo, je TRAVAILLE.

Maintenant que cette habitude est ancrée en moi, je me permets des écarts parfois, on n’est pas des robots. Mais le reste du temps je ne glande pas.

Donc si, comme mon jeune moi, vous avez du mal à vous concentrer ou travailler faites-vous des programmes.
Les choses qui vous plaisent en cinéma et que vous voulez apprendre.
Ensuite diversifiez les tâches pour éviter de saturer.
Moi par exemple j’apprenais 2 heures l’écriture de scénario / 2 heures les techniques caméra / 2 heures la production etc. J’alternais en fonction de ce qui me faisait plaisir d’apprendre sur le moment.

Souvenez-vous, même une heure par jour c’est déjà ça de pris.
Mais créez-vous une habitude ! 30 minutes de travail par jour sur un sujet que vous ne connaissez pas. Puis AUGMENTEZ ce temps au fur et à mesure !

Sur ce j’espère que cet article t’aura aidé.
Si tu as des questions mets-les en commentaire et si je peux t’aider je le ferais.

logo tips et cinéma
Compte Insta cinéma
Logo Neel Naja
Compte Insta Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *