Les meilleurs conseils pour filmer des produits à la maison ? (Vidéo Corporate) – Partie 1

Dans cet article nous verrons les choses essentielles à connaitre lorsqu’on shoote des vidéos corporates à la maison ! On verra les choses à faire pour préparer le tournage au mieux, les différents types d’éclairage qu’on peut faire et les différentes astuces pour filmer des produits à la maison sans trop de budget. Je pense qu’il peut faire écho a cet article sur les techniques du cinéma donc pour ceux qui n’ont aucune base en lumière par exemple, ça peut être utile de les lires. 

Sans plus tarder, commençons avec la première partie : la préparation !

1) Préparer son tournage : Music, Storyboard etc.

Si vous signez votre premier projet avec une entreprise, vous devez storyboarder votre tournage. Ou au moins faire un découpage technique (liste de tous les plans) qu’il y aura dans la vidéo. Essayez de shooter en connaissance de cause avec une idée de ce que ça donnera au montage.

story board

Vous pouvez vous inspirer de ce qui se fait en général ou prendre les tendances à contre-pied, mais respectez bien le cahier des charges de l’entreprise (code couleur, durée, ambiance etc.). Essayez de tenir au jus votre « employeur » de ce que vous êtes en train de faire pour éviter d’avoir une vidéo qui ne colle pas à ses attentes et de lui faire perdre son temps comme le vôtre.

audio casque

Renseignez-vous sur le code couleur qu’utilise la marque en règle générale, et celles qui pourraient coller avec le produit. Vous pouvez trouver des fonds et des textures bon marché sur Amazone ou vous servir de votre télé comme fond vert par exemple.

mixage

En ce qui concerne la musique, je préfère la choisir avant de tourner pour pouvoir m’imaginer les plans qui pourrait bien coller avec. Il est souvent assez difficile de choisir la musique parfaite pour votre pub, et on y passe parfois plus de temps que sur le tournage lui-même.
Mais dites-vous que si parfois vous avez du mal à trouver la musique parfaite c’est parce qu’elle n’existe pas ! Sur Epidemic Sound on peut télécharger les différents instruments d’une musique sur des pistes différentes et ainsi « créer » la musique idéale pour notre pub ! Vous pouvez ainsi supprimer une sonorité qui vous gêne ou même la voix du chanteur si vous ne voulez pas de paroles !
De cette manière vous pouvez agencer la musique comme bon vous semble pour coller une basse au moment d’un drop dans la vidéo si ça vous chante !

Allez faire un tour sur ce site payant et voyez quelle formule peut vous arranger. Petite précision : Je ne suis ni sponsorisé ni affilié au site 😊

Une fois qu’on a une ébauche des plans qu’on va mettre, réfléchissez aux besoins techniques que vous devrez employer (objectif, matos, éclairage, décors etc.)

Rappelez-vous qu’il est important de commencer et de finir par une image du produit dans son ensemble avec la marque et le logo clairement visibles. N’oubliez pas d’enregistrer en log, d’étalonner votre vidéo et d’ajouter le sound design à la fin.  

2) Préparer le fond et le plateau de tournage

studio

Lorsqu’on shoot un produit, le fond et le premier plan sont essentiels. Mais il y a certaines choses à savoir pour préparer correctement votre fond vert (ou fond noir par exemple).
Si vous souhaitez isoler votre sujet du fond et créer un arrière-plan totalement sombre, vous risquez vite d’avoir du bruit. De plus, il n’est pas facile d’éclairer correctement votre sujet tout en ne laissant aucun reflet sur le fond.
Alors pour palier à ces deux écueils potentiels, éloignez le fond de votre produit. Si vous mettez l’objet sur une table, ne collez pas votre fond noir au bord de la table mais éloignez-le d’un mètre ou deux (selon la puissance de vos lights). En éloignant votre sujet du fond vous éviterez que vos lights se reflètent sur le background mais aussi les ombres portées ou toute autre réflexion de l’objet sur l’arrière-plan.
Dans certains cas, vous devrez utiliser une light qui vient d’en haut (en douche) pour éviter d’avoir une lumière qui inonde la pièce. Utilisez ensuite un carton blanc (du polystyrène ou tout autre réflecteur) pour refléter la lumière du haut sur le bas du sujet.

orange-juice
orange

Il est conseillé de constituer un décor en rapport avec le produit filmé. Par exemple si vous faites une vidéo commerciale sur une boisson au citron, mettez des rondelles du fruit dans le décor. Essayez de mettre en scène les différentes saveurs d’un produit ou les ingrédients qui le composent.

En d’autres termes, vous devez créer une composition, un mood, un storytelling en ajoutant des choses à côté de l’objet sans pour autant noyer votre sujet dans une multitude d’éléments inutiles. Le but est de donner le maximum d’informations sur le produit en un minimum de temps tout en restant clair.

green phone
green-screen-tv

Pour ceux qui n’ont pas de fond vert, vous pouvez utiliser votre télé en affichant une couleur unie que vous trouverez facilement sur google image. Mais n’oubliez pas de régler correctement votre obturation pour éviter tout phénomène de flickering et de placer les lights un peu en hauteur pour éviter tout reflet.

beere
canette
camera

N’oubliez pas non plus que vous pouvez détacher votre sujet du fond avec une faible profondeur de champs (diaph ouvert) par exemple et un joli bokeh. Gardez en tête qu’éloigner votre sujet du fond, tout en prenant une longue focale, permet de créer des bokeh plus prononcés ! De plus, si vous rapprochez votre objectif du produit (sans perte de point évidemment), le fond sera plus compressé et le bokeh plus gros. Ajoutez à ça différentes couleurs et variations de tons (guirlande, feuillage) pour éviter la monotonie d’un bokeh trop uni. Vous pouvez aussi utiliser une back light pour détacher votre produit de l’arrière-plan.

3) Pensez aux lumières :

shooting

Si vous n’avez pas encore de light, vous devrez diriger la lumière naturelle (ou artificielle) avec des réflecteurs. Que ce soient des cartons blancs, du polystyrène ou des réflecteurs professionnels, trouvez des moyens pour contrôler la lumière et éclairer correctement votre produit.
En utilisant du papier doré, ou de l’aluminium collé à une plaque, vous pouvez aussi « colorer » la lumière que vous êtes en train de réfléchir.

Sachez que pour des boissons avec des bouteilles en verre, mettre un bout d’aluminium (ou de papier blanc) derrière le produit permet de refléter la lumière et ainsi éclairer le liquide de l’intérieur.

Gardez en tête que même sans studio, il est possible de créer de supers images pour vos produits. Essayez de trouver un décor naturel en lien avec et shootez en Golden ou Blue hour pour avoir des lumières et un mood vraiment cools.

Sinon, je vous conseille d’acheter des panneaux LED avec Kelvin variable ou des mini light Aputure pour éclairer vos produits (Kelvin variable aussi).

Avoir des lights transportables est un plus indéniable pour faire certains effets. Vous pouvez par exemple tourner autour de l’objet avec la lumière pour donner du mouvement même si le produit reste immobile :

Si vous avez des lights chez vous, je vous conseille de fermer les rideaux quand vous filmez pour être en total contrôle de la lumière et ne pas avoir de variation de lumière du jour dans le plan. Le problème de la lumière naturelle c’est qu’elle varie en fonction de l’heure et du temps… Et vous ne voulez pas avoir de faux raccords au montage final !

Pour ceux qui n’ont pas de moniteur, je vous conseille de regarder vos rush sur l’ordi parfois pour ne pas avoir de mauvaise surprise en rentrant chez soi. Surtout si vous ne pouvez pas retourner sur le lieu de tournage quand vous voulez.

C’est tout pour cet article ! N’hésitez pas à partager ça à ceux que ça pourrait intéresser et à très vite pour la partie 2 de cet article !

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *