Time lapse avec un Alpha 7RIII et Premiere pro

speed-car

Pour ceux qui ne le savent pas, un Timelapse ressemble à ça :

Et la différence avec un Hyperlapse est que ce dernier est un Timelapse en mouvement :

Comme on voit ce genre de plan partout aujourd’hui, je me suis dit qu’il serait cool d’en faire un article. Vous saurez tout. Comment paramétrer votre boitier pour faire un timelapse et comment assembler vos images en post prod pour avoir une vidéo de qualité.

Donc sans plus tarder, voyons comment faire un timelapse et entrons dans le vif du sujet :

Le matériel :

Pour ceux qui ont un boitier Sony comme le mien (Alpha 7RIII), vous avez une option directement intégrée pour prendre des photos à intervalles réguliers. Mais, si vous n’avez pas cette option, vous devrez acheter un intervallomètre qui aura le même effet.

Cet outil vous permettra de prendre par exemple deux cents photos, une toutes les 5 secondes exactement, sans avoir à toucher à votre DSLR.

Sinon, pour les autres, vous n’avez besoin que de votre boitier et d’un pied de caméra pour rester stable !

Vous pouvez aussi prendre un filtre ND (neutral density) pour prendre des photos avec une exposition encore plus longue. Ce type de filtre réduit la luminosité, et si vous baissez l’obturation vous en aurez grandement besoin :

Bonus :
Pour ceux qui ont d’anciens appareils et qui ne savent pas combien de temps va durer leur timelapse une fois monté, je vous conseille d’utiliser ce site :

Cet outil vous permet de savoir combien de photos vous devez prendre, la durée du time lapse final, l’espace nécessaire sur la carte SD etc.

Maintenant que tout ça est dit, voyons les paramètres à faire sur notre boitier :

Les prérequis sur votre boitier :

Le timelapse est une série de photos donc si vous voulez en tirer la meilleure qualité, mettez-vous en Raw (mais sachez que certains logiciels ne les prennent pas en compte).

N’oubliez pas de faire la mise au point sur ce que vous voulez et de la verrouiller en manuel pour éviter de perdre le point pendant la durée du Timelapse.

Concernant les iso, vous pouvez soit vous mettre en automatique, soit entre 100 et 800, à vous de voir en fonction de votre sensibilité et de la scène à filmer. Mais n’oubliez pas le triangle de luminosité (Diaph, Iso, Obturation) et les conséquences qu’implique chaque changement de valeur.
Diminuez les Iso et fermez le diaphragme (pour avoir plus de profondeur de champs), et allongez l’obturation pour un plan fluide avec un peu de flou de mouvement.

Paramétrer le Time lapse sur un Sony Alpha 7 R III :

Pour paramétrer votre timelapse, allez sur la quatrième page du premier menu :

  • Mettez sur On “Interval Shooting» pour prendre des photos à intervalles réguliers.
  • La deuxième option concerne le temps de démarrage avant la prise de vue, si vous avez besoin de vous placer devant l’objectif.
  • La troisième option « shooting Interval» concerne le temps qui s’écoulera entre chaque photo
  • Le nombre de prises de vue se passe d’explication ; mais souvenez-vous que pour avoir un film fluide vous devez avoir au moins 24 images par seconde, donc pensez à ça pour calculer la longueur du Time Lapse.
  • La dernière option concerne la mise au point ; je vous conseille de la bloquer après l’avoir fait en manuel, mais selon votre sujet et sa vitesse de déplacement vous aurez peut-être besoin d’élever la sensibilité du Focus à « High ».

Ensuite vous n’avez plus qu’à cliquer sur le bouton de prise de vue et votre appareil fera le reste.

Petite astuce : essayez de sécuriser le pied de votre caméra avec un Sand bag ou autre pour éviter que le vent ou toutes autres perturbations ne fassent tomber votre pied

sand bag : sac remplis de plomb ou de sable pour allourdir et sécuriser certaines choses

Nota Benne : Un time laps sera toujours plus intéressant s’il y a du mouvement. Donc essayez de choisir un endroit qui permet de capter différents types de mouvements (train, voiture, gens, nuages …)

Post production sur Premiere Pro

Une fois que vous avez créé le projet, faites clic droit dans la fenêtre de projet et cliquez sur « importer » :

Cliquez sur la première photo puis sur la case « séquence d’images » :

Adobe prendra toutes les images et les regroupera dans un seul plan :

Si cette méthode ne marche pas, que vous avez cliqué sur « séquence d’images » mais que premiere pro n’importe pas toutes vos images, voici une deuxième méthode :

Faites CTRL + A pour sélectionner toutes les images sans importer votre projet :

Et faites importer directement. Le temps de chargement sera plus long mais ça fonctionnera.

Le problème en faisant ça c’est que les images durent trop longtemps. Il faut faire en sorte que chaque photo ne dure que le temps d’une image :

Ici chaque photo dure 5 secondes et on ne veut pas ça !

Ensuite faites contrôle A, sélectionnez toutes les photos sauf la séquence :

Puis cliquez sur une des photos et allez dans durée / Vitesse :

Ecrire exactement cette durée :

De cette manière vous indiquez au logiciel que chaque photo ne doit durer qu’une seule image, ainsi la durée de chaque photo a changé :

Cliquez ensuite sur la LIST VIEW pour vérifier que les photos sont dans le bon ordre et que le timelapse soit fluide et cohérent :

(Les photos sont dans l’ordre croissant)

Sélectionnez la première image, descendez-en bas de la liste, restez appuyé sur SHIFT et cliquez sur la dernière image (sans sélectionner la séquence) pour tout sélectionner, puis déplacez toutes les images sur la timeline et faisant un cliquer-déposer de la première image :

(Si vous aviez déjà mis vos images dans la timeline, supprimez-les et refaites un cliquer-glisser de vos images une fois que leur temps a été réduit)

Enfin, pour exporter votre projet faites CTRL + M :

Petite astuce :

Afin de rajouter un peu de mouvement, vous pouvez ajouter deux images-clé sur votre timelapse et créer un léger dézoome. Pour ça, cliquez au début de votre rush et augmentez l’échelle dans les « options d’effets » :

Appuyez sur le chronomètre pour ajouter une image clé au début du plan :

Mettez-vous ensuite à la fin de la vidéo :

Et revenez à une échelle de 100% :

Voilà, c’est tout pour cet article. Je ferais sûrement un autre article qui vous expliquera comment faire un timelapse avec d’autres logiciels et d’autres boitiers. En attendant portez-vous bien et à la prochaine pour plus de contenu !

Logo Neel Naja
Compte photo Instagram
logo tips et cinéma
Compte tuto Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *