N’essayez pas d’être toujours Original !

question-mark

Des idées on en a plein et les autres ont parfois les mêmes que nous. Mais il faut avoir le courage de les mettre en application. D’en choisir une et de s’y tenir. C’est ça qui fait la différence. Vous n’avez pas besoin d’être toujours original !

Mais gardez en tête qu’un bon Pitch ne fait pas forcément un bon film.

Il y a des centaines de pièges dans lesquels on peut tomber si on s’est seulement basé sur l’originalité ou le concept de l’histoire.

– Les personnages peuvent être ennuyants, incohérents sans caractérisation.
– L’histoire peut sembler lente car aucun ressort n’est utilisé pour créer un rythme et une dynamique.
– Des scènes peuvent être cliché et faire retomber la tension car on sent aussi un manque de crédibilité. On sent que l’auteur a écrit avec son cœur mais qu’il n’a pas fait les recherches nécessaires pour traiter le sujet en question.
– Quelqu’un a mieux traité ce concept-là et vous ne le saviez pas.
– la thématique et les valeurs défendues ne permettent pas aux spectateurs de s’identifier.
– les évènements peuvent être soit prévisibles soit complètement incompréhensibles…

Je pourrais continuer à citer les écueils possibles mais on va s’arrêter là, je pense que vous avez compris le principe (Parce qu’on ne parle ici que des erreurs possibles au moment de l’écriture, alors imaginez le nombre d’embûches auxquelles on doit faire face quand on écrit, produit, tourne et monte un film pendant 3 ans).
Etre original ne fait pas tout !

Souvent, lorsque j’entends des jeunes scénaristes parler de leur histoire, ils ont le désir de faire quelque chose qui sera « du jamais vu ».
Un scénario tellement extraordinaire, si original, que personne n’y aura pensé ! Un scénario qui va renverser les codes scénaristiques tout en créant des twists et des Cliffhanger à couper le souffle.
Moi-même je faisais partie de ces scénaristes-là ! Je voulais créer une histoire qui renverserait le spectateur du début à la fin ! Un film si original qui me propulserait au rang des « génies » !
Du coup j’éliminais tous les genres et astuces scénaristiques un peu trop vus :
Je ne voulais pas d’une romance classique, d’un Thriller policier avec un meurtrier à pourchasser ou encore d’un monde dystopique qui doit être sauvé par un héros populaire.
Tout ce qui avait été « déjà fait », ou qui s’en rapprochait de près ou de loin, me paraissait banal.

Mais deux choses :
Un, à mon sens les génies n’existent pas, le talent ça se travaille ^^

Et deux, au bout d’un certain temps, la différence entre un scénario extraordinaire et un scénario banal n’est en aucun cas basé sur le concept mais sur le traitement.
C’est le traitement de votre histoire qui va sublimer les personnages et le reste.
Finalement, « toutes » les histoires ont déjà été racontées puisque les hommes n’ont pas tant changé depuis 8 000 ans. On parle encore d’amour impossible, de trahison, de complot, de manipulateur ou de roi égocentrique… Que ce soit sous la forme de robot de l’espace, d’un peuple d’esclaves opprimé ou de chiens doués de parole, la plupart des histoires du monde traitent de sentiments déjà traités dans des milliers d’histoires auparavant.
Si vous faites trop original,  vous risquez de créer une histoire trop compliquée à comprendre et qui ne répond pas aux codes des producteurs.
Puisque depuis qu’on raconte des histoires on s’adresse aux hommes, pas au fourmis.
On parle à des humains doués d’émotions, et ces émotions sont les mêmes depuis des millénaires (c’est aussi pour ça que l’Odyssée d’Homère peut encore être d’actualité).
Regardez Avatar :

avatar
Ce n’est au final qu’un dérivé de Pocahontas.
Pocahontas

Mais les deux films, bien que différents sur le traitement, parle de la même chose : des colons venus sur une terre pour en piller les ressources ainsi qu’une histoire d’amour entre un colon et une autochtone.

Je me souviens de la réaction de mon professeur de scénario lorsque je lui avais fait lire un projet écrit dans la matinée. Plutôt que de commenter et de m’expliquer ce qui n’allait pas dans mon histoire il m’a simplement répondu : « tu devrais écrire sur quelque chose de plus simple, un homme qui a perdu son chat par exemple ».
Sur le coup je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas en quoi mon histoire était bancale et surtout en quoi un homme qui a perdu son chat pouvait intéresser quelqu’un.

Mais au final, après avoir longuement mûri le sujet je me suis rendu compte que n’importe quelle histoire pouvait être intéressante par son traitement même si le sujet de base est « nul ».Un vieux qui a perdu son chat n’a pas l’air hyper attrayant comme ça, mais pourtant si le protagoniste est bien travaillé ainsi que ses péripéties, on peut vite entrer en empathie et ne pas décrocher de l’histoire ! Pas besoin d’être tant original que ça !
Mon erreur était de vouloir traiter des sujets trop compliqués ou trop douloureux pour être exprimés dans un court métrage.Des thèmes comme le viol, le suicide, le dédoublement de personnalité, le meurtre etc… Sont surexploités dans les courts métrages étudiants. Mais il faut énormément de talent pour traiter un sujet aussi complexe en si peu de temps sans que ce soit succinct ou cliché.

Finalement lorsqu’on traite un sujet on apporte un point de vue.
Et votre point de vue est unique puisqu’on est tous différents. Donc, avec le même sujet, deux scénaristes feront deux histoires complètement différentes.
Alors au lieu de traiter une histoire ultra originale qui ne résonnera pas avec les codes de votre spectateur, essayez de vous atteler au début à créer une histoire qui a « déjà été créée ».
Prenez une thématique et transposez- la dans un contexte qui vous est familier, essayez d’innover, par le traitement de vos personnages, le point de vue adopté.
Si vous parlez d’un homme sans corps ayant la conscience d’un Dieu et naviguant dans un univers parallèle dans lequel le temps suit une direction inversée, votre spectateur risque d’avoir du mal à s’identifier !

Donc ne visez pas l’originalité à tout prix ! Tout a « déjà été fait » !
Innovez par la vision que vous allez donner, votre vision !

Sur ce, je vous dis à la prochaine pour un autre article !
N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions et de partager si ça vous a plu.

logo tips et cinéma
Compte Insta cinéma
Logo Neel Naja
Compte Insta Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *